Venir

 

Correns, c’est un petit paradis très joli de 800 habitants, traversé par la fraîche rivière de l’Argens. Sa fame vient de son statut de premier village bio de France, et de son bon vin (bio, donc) – notamment grâce au Domaine du Château de Miraval, feu la propriété de feu Brangelina où se trouvait dans les années 80 un studio qui a vu défiler Pink Floyd, The Cure ou AC/DC.

 

Okay, comment on y va ?

 

regarde ici

 

> en voiture – Correns se situe à environ 1h de Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, environ 1h30 depuis Manosque ou Nice. La sortie de l’autoroute est à Brignoles, Correns est ensuite indiqué. Le parking est situé juste à côté du festival, il est aussi possible d’y garer un van si vous souhaitez y dormir.

Attenzione : rouler à vide est très mauvais pour le karma, organisez votre covoiturage ici !

 

> en bus – il est possible de venir en bus jusqu’à Brignoles depuis Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, Nice… et probablement depuis d’autres villes encore : les itinéraires possibles sont consultables ici.

Le trajet s’arrête donc à Brignoles, qui est situé à 15 km de Correns, et des liaisons sont possibles via Mouvenbus.

Nous n’avons pas pu cette année mettre en place un service de navette et en sommes désolé.e.s.

 

> en vélo – le trajet Brignoles-Correns est très joli à pédaler mais malheureusement non-sécurisé. Pour nos cyclistes préféré.e.s, un garage vous permettra de mettre vos bike à l’abris et de les récupérer à la fin du week-end, adressez-vous à l’accueil à votre arrivée, vous aurez aussi un cadeaubière parce que c’était quand même un gros effort alors bravo (et faites attention sur les routes et mettez un casque).

 

> en avion – les aéroports les plus proches sont Marignane, Nice et Toulon mais nous vous déconseillons de prendre l’avion exprès pour venir nous voir. Si vous êtes sur un autre continent, il y a peut être un autre festival très joli et plus proche qui vous procurera du bonheur sans exploser votre empreinte carbone 🙂

DORMIR

 

Le camping du festival vous accueillera dans la nuit de samedi à dimanche ! Il est situé dans un joli champ d’olivier appartenant à un agriculteur du village, et nous vous demandons d’y séjourner avec beaucoup de respect et d’amour pour les lieux (= pipi dans les toilettes et cigarettes dans le cendrier exclusivement).

+ d'infos sur le camping du festival

 

Une petite participation financière sera demandée pour tout le week-end.

 

Il n’est accessible qu’à pied mais vous pourrez laisser votre moyen de locomotion au parking du festival qui se situe à quelques centaines de mètres.

 

En raison du risque évident d’incendie dans la région à cette période de l’année, il ne sera pas possible d’y utiliser réchaud, barbecue, bougie ou tout objet de feu. Un petit déjeuner à prix doux sera proposé le matin, à quelques centaines de mètres du camping, et le site du festival proposera une offre de restauration qualitative et à prix modéré. C’est pas Koh Lanta mon chat donc même sans le feu ça ira.

 

Nous essayons de mettre en place un système de douche mais nous pouvons d’ores et déjà promettre des points d’eau pour faire une petite toilette de chat, et la proximité de la rivière permettra de se rafraîchir à la cool. Pour ne pas abîmer les petits, les moyens et les gros poissons, l’utilisation de produits biodégradables est obligatoire : des savons spéciaux seront disponibles sur place. Merci donc de ne pas ramener produits lavants conventionnels et lingettes pas chouettes qui mettront mille ans à disparaître.

 

Des toilettes sèches propres et entretenues sont aussi accessibles sur le festival et sur le camping. En cas d’emergency trop loin des lieux d’aisance on compte sur vous pour éviter les champs (l’engrais c’est bien mais trop c’est trop) et les propriétés privées, pour vous écarter des sentiers et pour enfouir vos petits cadeaux et petits papiers suffisamment profond pour épargner la sensibilité des promeneur·euse·s à venir.

 

Des poubelles de tri seront mises à disposition, et nous vous demandons tous vos efforts pour minimiser l’utilisation de produits à emballages uniques, et pour le reste nous comptons sur vous pour trier votre canette, mouchoir, plastique pas fantastique etc.

 

Pour des raisons de sécurité, les animaux – même les gentils chienchiens – ne sont malheureusement pas autorisés ni sur le camping ni sur le site du festival, à l’exception des chiens guide accompagnant les personnes malvoyantes.

 

Un référent sécurité sera présent sur le camping, mais il ne sera pas pour autant responsable de vos affaires – nous vous déconseillons de laisser des objets de valeur dans vos tentes. Il sera aussi possible de trouver gratuitement bouchons d’oreille, préservatifs, et une oreille attentive en cas de difficulté émotionnelle.

 

> À 200 mètres du site du festival, le Camping Le Grand Jardin** est une autre option qui offre un beau confort : emplacements de tentes avec branchements électriques mais aussi bungalow, caravane et lodges. Attention car cet établissement revendique son titre de “plus petit camping du Var” donc le nombre de place est limité !

 

> La très coco Auberge de Correns vous accueille en plein centre du village, attention le nombre de chambre est limité !

 

> On compte plusieurs bed and breakfast à Correns et notamment la jolie Maison Hilarion, et il existe par ailleurs une offre hôtelière variée aux alentours de Correns. Pour plus d’informations vous pouvez contacter l’office de tourisme de La Provence Verte. Et vous pouvez aussi tenter votre chance du côté d’Airbnb !

SUR PLACE

 

Le bar et la restauration sont assurés par des professionnelles sensibles aux valeurs portées par le festival : tout vient du coin et est issu de l’agriculture biologico-raisonnée, et les menus sont pensés pour inclure la plus grande diversité de régimes alimentaires. La nourriture sera fabriquée grâce aux valeureuses petites mains de nos bénévoles, et proposée à prix doux. Si vous avez plein d’écocups chez vous et que vous les détestez, donnez-les nous !

 

regarde là

 

> Il est interdit d’introduire des bouteilles en verre sur le site du festival. Les gourdes et bouteilles en plastique sont autorisées, à condition d’être vides. L’eau potable sera gratuitement mise à disposition.

 

> On compte sur vous pour participer à nos efforts pour réduire l’impact environnemental du festival ! Des poubelles de tri seront à disposition, et les mégots seront recyclés – de votre côté on vous demande de ne pas les jeter par terre : on est plus dans les années 60 et des cendriers petits seront à dispo pour les mettre dans les grands !

 

Sur le site, cash et CB sont acceptés pour acheter des *coins* (à prononcer comme vous voulez) qui serviront de monnaie locale. Attention : pas de distributeur à Correns, les plus proches se trouvent à Carcès et Brignoles.

 

> Mesures sanitaires : Conformément au décret émis par la préfecture du Var, le masque est obligatoire à l’entrée du Festival. Les concerts du soir sont comme promis prévus en dispositif assis, même s’il est maintenant autorisé d’être debout, la programmation du soir a été pensée pour une détente semi-horizontale donc vous ferez comme vous voudrez, dans tous les cas de doux transats permettront de vivre ça bien. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition, et le site grand et aéré permettra la distanciation physique, que nous vous remercierons de respecter ainsi que les gestes barrières.

 

FAQQ

 

> Quelle est la condition d’accès au tarif réduit ? Le tarif réduit est réservé aux habitantes et aux habitants de Correns et aux bénéficiaires du RSA, sur présentation d’un justificatif. L’entrée est gratuite pour les moins de 8 ans.

 

> Le festival est il accessible aux personnes en situation de handicap ? 

Le festival ayant lieu dans un espace naturel, nous ne pouvons pas, à ce stade de l’organisation de cette première édition, garantir la possibilité d’un accès pour les personnes à mobilité réduite. Nous sommes en train d’étudier la question pour y répondre très prochainement !

Nous conseillons aux personnes concernées par des handicaps auditifs, visuels, moteur ou psy de nous contacter en amont du festival afin que nous puissions faire un point sur leurs besoins et imaginer ensemble un accueil adapté.

 

regarde regarde encore

 

À partir de quel âge peut on venir au Festival ? Encore Encore est un festival tout public, cultivant un côté intimiste, familial et festif. Des activités sont prévues pour toutes et tous. Les mineur.e.s doivent toutefois être accompagné.e.s d’un.e adulte pour participer au festival. En cas de doute, les organisateur.rice.s pourront refuser l’entrée à toute personne ne pouvant présenter une pièce d’identité valable. Les mineur.e.s de -8 ans accompagné.e.s d’un.e adulte bénéficient d’un accès gratuit.

 

> Les tickets sont-ils échangeables ou remboursables ? Les billets ne sont pas remboursables sauf en cas de force majeure provoquant l’annulation du Festival. Si vous voulez revendre ou racheter un ticket, on vous conseille fortement de dealer via Ticketswap Cette plateforme sécurisée vous garantit fiabilité et s’occupera des litiges éventuels.

> Est ce que je peux venir avec un animal ?

Pour des raisons de sécurité, les animaux – même les gentils chienchiens – ne sont malheureusement pas autorisés ni sur le camping ni sur le site du festival, à l’exception des chiens guide accompagnant les personnes malvoyantes.

 

> Quels sont les objets interdits sur le festival ?

Alcool, verres, bouteilles

Objets tranchants, contondants, armes, feux d’artifices

Drones

Substances explosives, inflammables ou volatiles

Marqueurs, bombes aérosols de peinture

Substances illicites

 

> Peut-on déposer des affaires en consigne ?

Pour cette première édition, nous ne mettrons pas en place de système de consigne. Des référent.e.s sécurité seront présent.e.s sur le parking et le camping mais ne seront pas pour autant responsables de vos affaires. Nous vous invitons à ne pas laisser d’objets de valeur dans les tentes ni dans les voitures.